A� Vous pouvez aller crier ailleurs A�

image_pdfimage_print

Le 22 janvier, dans la salle de l’Ancienne Belgique, la Ville de Bruxelles dA�voilait
les secrets de son piA�tonnier au public…

Image1

C’est beaucoup dire que la Ville de Bruxelles prA�sentait son projet ce soir-lA�, car les politiques prA�sents au premier rang ne sont jamais montA�s sur scA?ne, s’en sont allA�s pour la plupart avant la fin et ont laissA� les membres du bureau d’A�tudes se dA�brouiller tout seuls avec le public (des citoyens, des A�lecteurs)…

Dans la salle, plusieurs centaines de personnes, la plupart d’entre elles, mobilisA�es depuis plusieurs mois dA�jA� ! MobilisA�es contre ce piA�tonnier, trop grand, mal pensA� et entourA� d’un miniring aux consA�quences environnementales dont on ne trouve trace nulle part dans les A�tudes (s’il y en a). MobilisA�es aussi contre les parkings – consA�quences du piA�tonnier trop grand et de la volontA� politique d’attirer les automobilistes le plus prA?s possible de la « zone confort ».

Mais du miniring et des parkings, il ne sera pas question : A� On ne parle pas de A�a A� sera le seul mot d’ordre assA�nA� par la modA�ratrice du dA�bat (quel dA�bat ?) oA? de nombreuses questions seront posA�es, suivies de rares rA�ponses et de nombreux silences, raclements de gorge, regards perdus et autres rappels A� l’ordre de l’assistance…

No4P_JdBYQ No4P_MGR

Et quand certains participants aux « ateliers » organisA�s par le bureau d’A�tudes s’A�tonneront que les sujets abordA�s ne soient pas repris dans la prA�sentation, la rA�ponse sera : C’est normal, aprA?s les ateliers, on est retournA�s dans la rue pour demander aux gens ce qu’ils en pensaient.

PrA�cisons que l’A�tude se fonde sur des questions posA�es A� 626 personnes prises au hasard dans la rue et que les groupes de travail A�taient formA�s de 60 personnes dont la moitiA� n’habitent pas le quartier… Etrange mA�thodologie pour un projet qui se prA�tend le projet des Bruxellois.

Au fil des slides, le public sera bercA� d’images de synthA?ses et de noms qui chantent aux oreilles: VallA�e-confort, Mi-pente confort, Pentagone apaisA�… On y croit !

De cette soirA�e, on retiendra enfin l’image d’Yvan Mayeur, Bourgmestre aux abonnA�s absents quoi que prA�sent, s’A�clipsant avant la fin, « comme un voleur » dira-t-on A� juste titre sur TV Brussel… Sans oublier le mot de conclusion de la modA�ratrice : un A� Vous pouvez aller crier ailleurs A� plein de morgue qui en dit long sur l’idA�e de la DA�mocratie qu’on se fait dans les allA�es du Pouvoir de la Ville de Bruxelles.

Mais tout n’est pas perdu : le bon peuple pourra choisir un nom au projet, sorte de petit hochet qu’on agite pour l’amuser. Vraiment c’est trop, il ne fallait pas !

On a hA?te de connaA�treA� la suite de ce feuilleton passionnant !

NB : Les A�tudes d’incidence du plan de circulation de la Ville liA� A� ce piA�tonnier ne sont toujours pas connues, si tant est qu’elles existent.

Consulter les divers documents sur le piA�tonnier sur le site de la Ville de Bruxelles

Lire ici le compte rendu de Raf Custers (en nA�erlandais)

UN PIA�TONNIER DA�SESPA�RA�MENT PRO-VOITURES…

A�Nouveau PiA�tonnier