Contact

image_pdfimage_print

La Platform Pentagone, constituée de près d’une trentaine d’associations, comités de quartier, associations de commerçants, bien que réceptive au principe de piétonnier, s’oppose à ce projet, met en garde contre l’inconséquence avec lequel il a été mis en route à marche forcée et demande, en priorité, que l’offre des transports en commun soit augmentée au lieu d’être réduite, comme elle le sera dès le 29 juin.

La Platform Pentagone préconise plusieurs piétonniers plus petits, au lieu d’une vaste zone de shopping n’offrant qu’un vernis de mieux vivre Elle souhaite que le plan de mobilité dans son ensemble (piétonnier-miniring-parkings) soit soumis à un véritable processus de concertation avec les habitants et commerçants et que des études d’incidences soient réalisées, comme le prévoit le règlement régional. Pour rappel, un recours a d’ailleurs été déposé en ce sens, fin janvier, par 3 associations environnementales et 8 riverains de différents quartiers du Pentagone, membres de la plateforme.

Nous invitons les citoyens sensibles à cette vision de la ville et qui défendent la nécessité d’un débat contradictoire autour de ce projet aux enjeux multiples et complexes, à s’informer sur notre site, à signer la pétition en ligne, en tant que personnes, s’ils adhèrent à notre analyse et à signer notre charte, s’ils le font au nom d’un comité, d’un syndicat, d’une association.

 info@platformpentagone.be

16 replies on “Contact”

  1. Laurette dit :

    Super photo!

    • LECLERC dit :

      MSG le 28.04.16
      Les commerçants du centre-ville de Bruxelles qui contestent le piétonnier se trompent et nous enfument.
      Ils ne connaissent pas le passé et ne voient pas l’avenir.
      Je fais partie de la population Bruxelloise aisée qui a quitté Bruxelles pour s’établir en Brabant Wallon.
      J’ai fait ce choix car les promesses politiques à répétition n’ont jamais été tenues.
      Bruxelles envahie de voitures est sale, polluée, bruyante, encombrée et manque de lieux publics.
      Les 300.000 Bruxellois qui ont quitté Bruxelles étaient aisés et ont préféré aller vivre dans un environnement plus sain, plus propre, moins encombré, moins sale, moins agressif.
      Le commerce Bruxellois est en déclin depuis des dizaines années et les causes sont multiples.
      Les commerçants oublient aussi que la multitude de manifestations et de grèves ont aussi fait beaucoup de mal.
      Mon père était commerçant Bruxellois.
      Son commerce rentable en 1970 ne l’était plus en 1980 et il a liquidé son affaire comme de milliers d’autres commerçants.
      Toutes les grandes rues commerçantes de Bruxelles qui ont toutes refusé le piétonnier ont déclinés et ne sont plus que de sinistres rues banales peu attractives.
      J’ai été inspecteur de quartier d’une de ces rues.
      Au début de mon mandat, elle était encore prospère.
      Les commerçants ont refusé tous les projets : larges trottoirs, piétonnier partiel, bus prioritaires, sens unique, règlementation du stationnement et des livraisons, jonction avec une autre rue commerçante.
      A la fin de mon mandat, 25 commerces étaient vides !
      Moi qui habitait alors à 1 km, n’y allais jamais tant elle était désagréable.
      Louvain-La-Neuve est une ville piétonne attractive.
      Le commerce y est prospère et plus varié qu’au centre de Bruxelles.
      Les parkings y sont pourtant chers.
      La ville de Wavre, sale et médiocre disposant de milliers de places de parking est en déclin.
      Le commerce s’y porte mal et est en recul.
      On attire pas les mouches avec du vinaigre.
      Le commerce du centre de Bruxelles a perdu en diversité et en qualité.
      Sur les 97 commerces d’Anspach, une dizaine sont valables et attrayants.
      Les autres sont médiocres.
      Qui vas aller en centre-ville, quelques soit le moyen de transport, pour manger chez Pizza-Hot ou Kebab-Do.
      Si je cherche une carte du Sichuan, un objectif photo spécifique, un film d’auteur, un disque de Milonga, ce n’est pas au centre que je le trouve.
      Pas besoin d’aller au centre pour trouver des GSM, un coiffeur, des gadgets, de la confection.
      Les commerçants dénoncent un piétonnier inaccessible.
      Il est accessible avec les transports urbains et en voiture.
      Je l’ai encore expérimenté en voiture ce 27.04.2016.
      J’ai traversé le carrefour Arts Loi à 12.11 h et suis arrivé au parking 58 à 12.19 h, soit en 8 minutes.
      J’ai effectivement perdu 3 minutes du fait d’un encombrement.
      Celui-ci était causé par la présence de véhicules arrêtés en double file, conséquence du stationnement de voitures sur les emplacements de livraison.
      S’il y a bien un problème, c’est celui-là.
      J’ai compté 25 véhicules stationnés en infraction plus 12 véhicules arrêtés en double file et n’ai vu ni policiers ni dépanneuses pour mettre fin aux infractions.
      S’il n’y avait l’incivisme de quelques conducteurs, la circulation serait parfaitement fluide.
      Quelques conseils :
      Si l’option de la boucle autour du piétonnier est pérennisée, il serait opportun d’y interdire totalement le stationnement et de contrôler les livraisons.
      Lorsqu’une mesure est prise, il faut la faire respecter, c’est pourquoi la police doit enlever les véhicules des contrevenants. C’est aussi une question de sécurité. Nous sommes toujours menacés par les terroristes et une voiture piégée peut faire bien plus de mal qu’une bombe dans le métro.
      Il serait opportun de supprimer la totalité des signaux lumineux de la boucle et de la rendre prioritaire par B1 posés à la fin des voiries convergentes.
      Il serait opportun de contrôler le trafic de la boucle par caméra avec verbalisation automatique des véhicules en vitesse excessive.
      La signalétique des parkings est à revoir. L’itinéraire devrait être fléché comme boucle des parkings et chaque parking devrait avoir une signalétique dynamique annonçant la capacité disponible.
      Les parkings favorisent le stationnement longue durée, c’est une erreur.
      Les places près des entrées sont réservées à du stationnement d’abonné et ce devrait être l’inverse.
      La ville devrait défiscaliser le stationnement de courte durée et la première heure devrait être gratuite.
      Quant à l’insécurité, elle est surtout le fait de conducteurs agressifs et inciviques.
      J’ai ainsi été talonné et klaxonné par un taxi agressif qui m’a ensuite dépassé, dépassé un bus à l’arrêt devant un passage piéton, franchit un feu rouge à une allure qui devait être le double des 30 km/h imposés.
      Chaque années à Bruxelles, des milliers de personnes sont blessées et des dizaines tuées par les chauffards alors que la criminalité violente de rue fait rarement des morts et cent fois moins de blessés.
      La voiture privée n’est pas indispensable pour vivre en ville.
      A Bruxelles, revenu moyen annuel par habitant 12.000 EURO, les habitants effectuent 1 déplacement par jour en transports urbains.
      Cela signifie que la moitié des habitants n’utilisent pas les transports urbains.
      A Zurich, salaire moyen annuel de 84.000 FS, les habitants effectuent 2 déplacements par jour en transports urbains. 2/3 des déplacements motorisés se font en Transports Urbains et ce taux atteint 90% dans le centre.
      Différence de mentalité, différence de qualité, différence de volonté.
      Il n’y a à Zurich ni métro ni tunnels routiers urbains.
      Ce sont les habitants qui ont choisi de développer le réseau tram de surface et de limiter le trafic routier.
      Je continue à suivre ce feuilleton printanier et encourage le Maieur Mayeur à tenir bon face aux rétrogrades.
      Salutations.
      LECLERC Charles.

  2. Denis R. dit :

    A Namur on est en train de dire : « En construisant un parking souterrain, on ne sait pas garder les arbres car ils constitueraient des sources d’infiltration d’eau. Si les deux étaient possibles, on aurait évidemment sorti ce lapin de notre chapeau depuis longtemps »

    A Bruxelles on veut nous faire croire le contraire 🙁

    http://www.rtl.be/info/regions/namur/disparition-du-parc-leopold-a-namur-le-bourgmestre-et-les-echevins-ne-renonceront-pas-a-leur-projet-de-centre-commercial-696083.aspx

  3. lamentable , bruxelles est elle une nouvelle pleine de jeux pour enfant et jeunes , sans accès pour les personnes agées et ou handicapées ,ni pour les travailleurs de tout domaines . je paye mes impôts pour ça !!! immonde …. Brigitte

  4. Sophie dit :

    Ce piétonnier est une aberration indicible! Je déteste la pollution automobile et pourtant ce piétonnier, je le trouve terriblement regrettable car il ne sert à rien, à part faire la place belle aux clochards et entretenir la saleté et la délinquance. Tout ça pour ça, tous ces ennuis de circulation pour deux pelés et trois tondus et tout cela sans consultation populaire avec une majorité de bruxellois qui seraient contre sans parler des intérêts évidents de tous les commerçants aux alentours qui vont payer lourdement cette imbécilité de politicards n’ayant rien de concret et de constructif pour leur ville et qui préfèrent le tape à l’œil à tout prix au consensus citoyen utile et efficace. J’espère sincèrement que les commerçants et ceux qui vivent à Bruxelles ne seront pas moutons et que la contestation sera la plus forte et la plus rapide possible pour rattraper la sauce tant qu’il en est encore temps!!

  5. Dominique dit :

    Ce piétonnier est la pire des imbécilités que la ville de Bruxelles (Son Bourgmestre et son échevine de la mobilité) ait mis en œuvre. J’y suis allée expressément m’y promener fin août fin d’après-midi par une belle journée ensoleillée avec des amis français. Eux-mêmes n’ont pas compris la logique de ce piétonnier. Avez-vous déjà voyager dans diverses grandes villes européennes ? Il y a beaucoup de piétonnier au niveau des centres historiques mais JAMAIS au grand JAMAIS, un grand boulevard n’est coupé pour bloquer toute circulation. Nos politiciens bruxellois, eux, ont carrément coupé l’axe NORD/SUD. Une pure aberration. Je ne parle pas de la saleté, de la perte financière pour certains commerçants, de l’hôtel Métropole dont la clientèle ne va pas tirer ses valises pour y avoir accès. Des indépendants qui refusent d’aller faire des travaux dans le piétonnier (car ils doivent y aller avec leurs camionnettes, Messieurs et Mesdames les politiques). De plus, savez-vous qu’en Belgique, il pleut les 3/4 d’une année. A qui va servir ce piétonnier ?
    Les millions d’euros d’argent public qui ont été et qui seront investis dans ce projet inutile, c’est avec l’argent du contribuable que je vous joué. Ces contribuables sont des électeurs avertis et ils s’en souviendront lors de futures élections.

  6. Kia Deschamps dit :

    Bravo pour ce que vous faites. J’habite dans le quartier, et si j’avais été au courant de l’AG du 16 septembre, j’y serais allée. J’ai envoyé votre site et celui http://www.pietonnier.brussels à une soixantaine d’amis et j’ai signé la pétition.
    ATTENTION: LA DATE DE LA RÉUNION DE LA COMMISSION DE CONCERTATION INDIQUÉE SUR VOTRE SITE N’EST PAS CORRECTE – je viens d’aller sur le site de la ville de Bxl: Elle est prévue le MARDI 13 OCTOBRE à 9H – l’ordre du jour n’est pas encore communiqué. Vérifiez SVP. Ce serait terrible si le bourgmestre s’en tirait à si bon compte : aucun des protestataires ne serait présent – déjà que l’affiche rouge foncé de l’Avis d’enquête publique était parfaitement invisible, il ne faudrait pas ceux et celles qui ont manifesté leur volonté de s’opposer aux projets mortifères du Collège actuel soient dans l’imposiibilité de s’exprimer. VOUS EST-IL POSSIBLE D’ENREGISTRER LE DÉBAT QU’IL Y AURA lors de la séance publique de la réunion et de le mettre sur youtube?

    Le collège n’a pas organisé de consultation publique – EXIGEONS -la ainsi qu’une enquête auprès de tous les commerçants.
    Solidaire,
    Kia Deschamps

  7. Garcia Mathias dit :

    Bonjour, je travaille au sein de la boutique True colors quartier Dansaert, pourrai-je avoir un plan d’accessibilité de ce quartier svp? Merci par avance!

  8. Thomas Sennesael dit :

    Bonjour,

    Qu’est-ce que vous préférez? Une zone commerçante dans le centre de Bruxelles avec voitures, ou une zone commerçante sans voitures? Je préfère la zone sans voitures, clairement.
    Wat verkiest u voor het Brusselse stadscentrum? Een autovrije handelszone of een handelszone met auto’s?
    Ne vous trompez pas de débat. Verlies de prioriteiten niet uit het oog.

    Groeten,
    Thomas

  9. Anass dit :

    Bonjour,

    Je suis habitant du quartier annesseens et je constate une circulation particulièrement accrue dans les rues de la Verdure et Camusel. Les véhicules empruntant ces rues semblent de plus en plus nombreux, à toute heure de la journée et parfois même durant la nuit. Ce qui est également inquiétant, c’est la vitesse inhabituelle à laquelle les véhicules empruntent ces rues, comme pour rattraper du temps perdu à cause d’une déviation.

    Après quelques observations, il semblerait que la mise en sens interdit d’une partie de la rue d’Anderleht, entre ces deux rues et la porte d’Anderlecht, y soit pour quelque chose. Arrivés devant ce tronçpn de la rue d’Anderlecht, les véhicules n’ont d’autre choix que d’emprunter la rue de la Verdure ou la rue Camusel.
    Je suis certain que la suppression de ce sens interdit permettra de de désengorger une partie importante du trafic dans le quartier.

    D’ailleurs je ne comprends pas du tout la logique derrière ce sens interdit, au lieu de laisser les véhicules sortir du centre, on les bloque. Ce tronçon devrait être interdit dans l’autre sens, ce qui limitera les entrées et facilitera l’évacuation vers l’extérieur.

    Egalement, j’ai été à plusieurs reprises témoin de cars touristiques obligés d’emprunter ce sens interdit, afin d’éviter de se retrouver bloqués dans les ruelles avoisinantes.

    Je ne sais pas s’il est trop ou non avec la clôture de l’enquête publique, mais je pensais créer une pétition. Merci pour tout conseil.

    Anass

  10. de Kerchove Solange dit :

    Bonjour,
    Riveraine de la Bourse, je suis particulièrement concernée par le projet du Beerpalace !
    Je suis prète à donner un coup de main sous quelque forme que ce soit.
    Je vous avait fait signe lors de la réunion de l’Arau, fin novembre.
    Bien à vous

    Solange

  11. Anass dit :

    Ce forum est-il toujours vivant?
    Anass

  12. hocucoreru dit :

    Beaucoup de populistes, et d’ecolo bobo aux grandes paroles mais aux actes pauvres… et tout cela main dans la main. Au moins ce piétonnier aura le mérite d’avoir rassemblé des gens aux idées profondément antagonistes 🙂 Personne n’est prêt à changer quoi que ce soit avant 10, 15, 20 ans et en plus tout le monde a la certitude que son avis est le bon et surtout personne n’aura le courage de dire qu’il s’est trompé et que ce piétonnier quelque soit sa forme fait du bien à la ville … Au moins il reste les migrants pour diviser vos opinions 🙂

  13. buffin dit :

    ils faux dans les plus brefs délai remettre bruxelles dans ce quilles était avant pour que la ville revive
    Et penser a un piétonnier bien penser .Nous ne sommes pas un pays de soleil
    les boulevard sont fait pour les voitures les trottoir pour marcher
    penser aux riverains

  14. Vdh dit :

    Aussi de l argent des bruxellois jeté pas les fenêtres…
    Plus de 75000€ pour peindre des Taches de couleurs au sol et déjà disparues.
    Et par une société faillite déjà plusieurs fois, qui a sous traité le travail pour le centième du prix …bonjour la gestion.

  15. C dit :

    Bel article dans La Libre aujourd’hui, on sait maintenant qui remercier pour faire trainer les travaux. C’est lamentable… Cette association se tire une balle dans le pied et les résultats seront catastrophiques pour l’avenir du commerce dans le quartier.
    Je travaille Rue des chartreux et les fois ou je dois venir en voiture, jamais aucun problème d’accès. Mais en faisant trainer les travaux vous dégoûter tout le monde! Les touristes désemparés en rentrant dans une zone quart monde après le lustre de la grand-place, les travailleurs qui chaque jour voient ce sinistre spectacle du boulevard Anspach, les riverains… n’en parlons même plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*