Abandon du parking sous la place du Jeu de Balle : une bonne décision, mais de mauvaises « solutions alternatives »

« Une semaine après avoir abandonné, sous la pression populaire, son projet de parking sous la place du Jeu de Balle, le Collège de la Ville de Bruxelles a décidé de le remplacer par un autre parking, toujours dans les Marolles, mais cette fois sous l’immeuble des Brigittines. Pour la Plateforme Marolles, la Ville ne fait ainsi que déplacer le problème et continue à prendre des décisions à la hussarde, sans concertation avec les riverains. »

IMG_1252-1038x576

Abandon du plan A au profit du plan B (à moins que ce ne soit l’inverse) : l’analyse, les enjeux et les questions sur ce qui se trame en ce moment à la Ville de Bruxelles…

Lire la suite du communiqué sur le site de Plateforme Marolles

In het Nederlands

26 février 2015

Le bourgmestre de Bruxelles-Ville Yvan Mayeur vient d’annoncer l’abandon du projet de parking sous la place du Jeu de Balle

Le parking était « nécessaire » : il ne l’est plus. Il était même « indispensable » : une solution alternative aurait été trouvée au problème (mais au fait, quel problème, et où sont les études qui en parlent, chiffres à l’appui ?)…

Démonstration par l’absurde que les enjeux de ces parkings sont finalement ailleurs que dans les parkings eux-mêmes. Aussi, on ne peut que se réjouir de cette décision !

Mais, car il y a un mais…

Badge rouge

A peine Yvan Mayeur avait-il fermé la bouche sous les caméras de Télé Bruxelles pour annoncer que les échoppiers du Vieux Marché (ah, ENFIN, notre orateur ne parle plus de maraîchers!) pourraient aller se garer au Boulevard Waterloo où 80 places seraient libérées rien que pour eux, qu’Els Ampe se répandait ici et là en déclarations à la presse pour dire que, si si, un parking souterrain verrait bien le jour, à la lisière des Marolles, en contrebas de l’Eglise de la Chapelle…

Le tout avec ce sourire formaté de la représentante du lobby automobile qui ne la quitte jamais (c’est pas comme nous, vilain râleurs que nous sommes!)…

Mais que de dissonances au sein de cette « majorité », et que de frustrations et petits règlements de compte de bas étage cela cache-t-il ? Ou, qui sait, de calculs…

L’avenir nous l’apprendra et nous restons vigilants !

En attendant, et sans baisser notre garde le moins du monde (au contraire!), pour la Place du Jeu de Balle, la Fête peut dès à présent commencer. La mobilisation, massive et déterminée, a payé : c’est une première victoire !

Bravo à tous ceux qui ont apporté leur pierre à cette mobilisation populaire, habitants, commerçants, amoureux du quartier de la Place du Jeu de Balle et de son Vieux Marché.

Bravo aux 23.336 signataires de la pétition, à la Plateforme Marolles, aux centaines de personnes qui se sont mobilisées au quotidien, ont organisé des cagnottes pour les affiches, mis ces affiches à leur fenêtre, passé des nuits presque blanches, mangé sur le pouce durant des semaines, préparé des fêtes, préparé LA Fête des 142 ans du Vieux Marché (on la fera deux fois plus, entre le 14 mars et le 21 mars : venez nombreux).

Mais la lutte n’est pas terminée ! Trois autres places sont toujours visées par ces parkings souterrains, peut-être celui de Chapelle dont parle Els Ampe, à moins qu’il ne s’agisse d’un caprice d’enfant gâtée. Il reste aussi les rues du futur du Miniring, une menace pour la vie des habitants et commerçants. Il reste enfin le Pentagone, proie privilégiée  des promoteur/spéculateurs/organisateurs de Parades Mickey et autres constructeurs et exploitants de parkings privés « dits publics », filiales de géants de l’immobilier ou des assurances …

Contre tous ces projets, véritable Plan de Mobilité de la Ville, un recours a été déposé au Conseil d’Etat. La mobilisation sous toutes ses formes continue donc.

Le COEUR de Bruxelles n’est pas à vendre !

+++++++++++++++++++

Le communiqué de presse de la Plateforme Marolles
Pas de parking sous la place du jeu de Balle : une victoire de la mobilisation citoyenne !

A SUIVRE…

Le 9 Mars, le Conseil communal devra revoter les cahiers des charges des parkings qui ont été renvoyés vers la Ville par la Région : des modifications mineures doivent y être apportées.
L’occasion de venir manifester notre opposition aux (désormais) 3 parkings planifiés par la Ville.

RENDEZ-VOUS à l’HOTEL DE VILLE
(entrée par l’arrière, rue de l’Amigo)
Début du Conseil communal à 16h00

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Dans le cadre de la Fête des 142 ans du Vieux Marché du 14 au 21 mars 2015

Mercredi 18 mars 2014 à 20 heures, au Recyclart :

Soirée d’information-débat sur l’ensemble du piétonnier, le miniring et les 4 (-1) parkings

Une soirée qui se clôturera en musique avec JAUNE TOUJOURS
BIENTÔT TOUTES LES INFOS !

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++